Menu

CHILD❊LIGHT

Voyage en terre d'enfance humaine

Des mots aussi éternels que la vie

Ma fille, je connais bien des mots qui furent posés sur ta lumière, cette lumière de l’enfance, tachant d’exprimer sa nature et sa qualité si particulières.

Vulnérabilité, présence angélique, innocence, totalité, entièreté, pure présence, fragilité… Autant de tentatives pour essayer de fixer ce qui ne peut être circonscrit par les mots. Car ce n’est pas un objet que cette lumière-là. C’est un « état-lumière », qui échappe à toute description.

Cet enfant-lumière qui vient naître dans nos vies, se pourrait-il qu’il nous souffle des mots aussi éternels que la vie même, des mots que peut-être personne ne nous a jamais dits mais que nous connaissons tous par cœur, au plus profond de nous?

Moi, ton père, voici les mots que j’ai entendus lorsque tu es arrivée dans ma vie:

Je suis cette lumière, je suis par cet enfant que tu accueilles. Regarde-moi, je suis plus vaste, plus profonde, plus éternelle et plus aimante que tout ce que tu as connu. Par le désir, l’amour, la grâce et le mystère, conjugués ou pas, je suis là.

Je ne te demande rien, mais rien ne sera plus comme avant. Tu pensais vivre, tu vas découvrir ce qu’il en était vraiment.

Je ne suis pas là pour te heurter, mais je vais te heurter. Ni pour te bouleverser mais je vais te bouleverser. Je suis constante évolution, aussi vais-je révéler tout ce qui est figé et statique en toi. Je ne connais pas le repli, aussi vais-je aller te chercher dans le moindre de tes retranchements.

Je t’en prie, si tu acceptes de te rendre, ouvert, profondément vulnérable et sensible à mon insondable beauté, tu peux croître avec moi, comme une plante grandit à la lumière du soleil.

S’il te plait, entend ces mots sans paroles que je t’offre en présent:

Toi qui m’accueilles, tu penses m’élever, mais si tu t’offres, je t’élèverai en retour.

(à suivre…)